Dany's Bähnel

La passion des trains depuis une trentaine d'années, le rendez vous du modélisme ferroviaire et des maquettes chez Dany Hampele en Alsace.

EXPOSITIONS - Saison 2017/2018

expo blog

 


Année 2018 

  

 

 

 -----------------------------------------

ATTENTON DERNIER JOUR

 12 Août 2018  Dany's Bähnel au Château De Dietrich à Reichshoffen

------------------------------------------ 

5,6 et 7 octobre 2018  exposition Leipzig 

--------------------------------

13 et 14 octobre 2018  nous exposons à Welden

-------------------------------------

3 et 4 novembre 2018 nous exposons à Bartenheim
-------------------------------------

 

Posté par dhampele à 06:32 - Dernières Nouvelles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 août 2018

Article DNA

https://www.dna.fr/edition-de-haguenau/2018/08/05/dany-hampele-un-homme-de-reseaux

Voici le texte intégrale pour ceux qui n'ont pas d'abonement DNA :

Modélisme ferroviaire

Dany Hampele : un homme de réseaux....

Plus de 30 ans déjà que,  petit garçon, Dany Hampele  attrapait le virus du train. Tout a commencé avec un petit circuit construit dans la cave de la maison familiale…Mais ce qui au départ n’était qu’un jouet d'enfant s’est transformé en une passion dévorante à l’âge adulte !

Enseignant actuellement la technologie au collège de Reichshoffen, ce spécialiste reconnu ès modélisme ferroviaire  aime innover, créer, exposer, expliquer. Il partage son savoir-faire autour de deux réseaux modulaires : celui de son club haguenovien Les Amis du Rail, et le sien propre. Les modules sont des éléments de taille variable avec une interface standardisée - certains sont des boucles de retournement - et on peut les assembler pour obtenir différentes configurations : on peut monter le réseau dans sa totalité (avec tous les modules) ou monter une version plus courte ou plus large – en fonction de la place disponible…

« Depuis mon plus jeune âge, j'ai été attiré par  tout ce qui bouge, tourne et roule. Les engins de chantiers, les camions, je n'ai jamais cessé de dessiner les véhicules de toutes sortes. J’en suis naturellement venu au train, car il roule - guidé sur les rails. Les puissantes locomotives à vapeur aux mécanismes merveilleusement complexes, les locos  diesel-électriques, les trains régionaux et bien sûr les élégants  trains à grande vitesse exercent sur moi une véritable fascination. »

Une formation de dessinateur

« Ma passion pour le dessin m'a orienté vers cette voie. Minutie, précision, organisation de l'espace, mais aussi  créativité et esthétique correspondent bien à ma façon de m'exprimer.

Durant quelques mois, j'ai travaillé au bureau d'études  De Dietrich en tant que dessinateur. Ensuite, je suis parti au Togo comme enseignant au titre de Volontaire du  Service National. J'avais emporté dans mes bagages un tout petit réseau de train, histoire de ne pas perdre la main. La vraie surprise a été  de circuler entre la capitale togolaise et mon poste en province… dans un autorail De Dietrich construit à… Reichshoffen !

Au retour de ces années de coopération en Afrique, j'ai continué en métropole  à enseigner le dessin industriel, la mécanique, puis la technologie, passant du lycée technique de Haguenau  au collège Françoise-Dolto de Reichshoffen »

Associer les élèves aux différentes techniques

 Le modélisme ferroviaire fait appel à  de nombreuses spécialités techniques comme l'électricité, la mécanique, l'électronique, et depuis quelques années l'informatique et la programmation. S’y ajoutent le travail manuel et artistique : dessin, collage et découpage pour réaliser les décors. Sans oublier l'histoire, car le train est bien le reflet de l'évolution de notre société, de nos industries, de nos modes de vie.  Ainsi des voitures de 4ème classe, construites  à Reichshoffen en 1912 -avec leurs bancs en bois -  permettaient aux producteurs de légumes et de volailles de se rendre sur les marchés des villes.

Avec les élèves du collège, nous avons réalisé les décors d'un grand réseau, présentant  au public  des arbres, des  maisons, des ateliers inspirés de réalités locales. Un beau décor pour  valoriser  le matériel roulant. La réalisation a été précédée d’une phase de documentation : plans originaux De Dietrich, musée du Chemin de fer à Mulhouse et visite d’Alsthom à Reichshoffen.

Le réseau est bien un jeu pour adultes

« Lorsque le réseau développe plusieurs dizaines de mètres de voies, faisant circuler en même temps une demi-douzaine de convois, l'informatique s'impose pour réguler le trafic. Le circuit  est alors divisé  en sections (cantons) et  chaque locomotive (motrice) est équipée d'un pavé numérique (décodeur) qui permet à l'ordinateur de l’identifier et de savoir où elle se trouve sur le réseau. L'alimentation des moteurs se fait en courant continu ; les instructions (marche, arrêt, vitesse) sont envoyées par courant alternatif porteur (format DDC). Il faut soigneusement programmer les parcours afin d'éviter les incidents et télescopages !

Les voitures  et camions qui roulent  autour des rails comportent une batterie interne, un moteur et un aimant, et sont guidées sur un fil métallique noyé dans le revêtement de la route. On constate qu'un grand réseau est loin d'être un simple jeu d'enfant... »

Des expositions nombreuses

« J'ai participé à de nombreuses expositions, que ce soit en club ou à titre personnel, de Lille à Utrecht, en passant par Koblenz ou le Bade-Würtemberg proche. A Reichshoffen, un petit réseau animait les vitrines de l'ancienne boucherie Heckly pour les fêtes de Noël, et le week-end de Pâques, le club de Haguenau exposait son réseau aux journées du  modélisme à la salle des Cuirassiers.

En partenariat avec l'Association De Dietrich et la Société d'histoire et d'archéologie de Reichshoffen et Environs, le château De Dietrich a accueilli mon réseau de 8 x 4 m dans la salle des archives techniques (dernière présentation le  dimanche 12 août de 15 h à 18 h - entrée gratuite). En octobre, je participerai à une exposition à Leipzig, puis à Bartenheim (Haut-Rhin) en  novembre ».

Un blog permet de suivre en temps réel, mes différentes actions et de consulter quelques conseils techniques liés au modélisme ferroviaire.

http://danysbahnel.canalblog.com/

 

Propos recueillis par Jean-Louis Grussenmeyer

Posté par dhampele à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2018

Dany's Bähnel au chateau De Dietrich

Reichshoffen

 

Un méga-circuit de trains électriques au châteauChateau-vue ext

 

«Reichshoffen en fête» a son méga-circuit de trains électriques.  Dans une salle du château De Dietrich, en hommage au célèbre constructeur de matériel ferroviaire. Une attraction complémentaire ajoutée aux multiples animations de ces deux jours, avec le concours de l'Association des Amis de De Dietrich et de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Reichshoffen et environs (SHARE).

 

Vue AR

« C'est le réseau de trains réalisé en collaboration avec les élèves du collège Françoise-Dolto de Reichshoffen qui est présenté», explique Dany Hampele, professeur de technologie au collège de la cité des Cuirassiers et expert reconnu en modélisme ferroviaire.  Ce circuit en « os de chien », selon le terme en usage dans le monde des modélistes ferroviaires, occupe une surface de  8 m de longeur sur 4 de large ». Une douzaine de rames tournent simultanément sur environ 80 m de rails. Locomotrices, passages à niveaux, feux de signalisation et aiguillages sont gérés par un ordinateur. Une mini-caméra embarquée sur une motrice retransmet les images de la cabine du conducteur  sur grand écran, comme dans un vrai train.

Les décors sont originaux, différents de ceux présentés lors  des journées des modélistes à Pâques, dans la salle des Cuirassiers. Une petite reconstitution de l'usine de la Schmelz, et de nombreux wagons aux couleurs de produits locaux rappellent la fabrication des ateliers.

Seront exposés également des plans et des croquis de construction de wagons sélectionnés par un ancien « Schmelzer » parmi les milliers de documents conservés au château De Dietrich.

Vue AR Dvue AV G

 

Cette présentation de paysage ferroviaire  animé  servira de prélude à l'exposition temporaire présentée au musée historique et industriel de Reichshoffen  lors de la saison 2019, intitulée « Reichshoffen :cité du train ».

L'exposition au château sera inaugurée le samedi 7 juillet vers 16h  par le maire Hubert Walter. Les visites commentées  gratuites se  feront par groupe d'une douzaine de personnes, le samedi jusqu'à 19h. Dimanche 8 juillet, visites commentées gratuites de  15h à 18h. Autres visites les dimanches 15  et 29 juillet, 5  et 12 août de 15 h à 18h.

Posté par dhampele à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2018

Exposition Reichshoffen - Pâques 2018

image001

Posté par dhampele à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2017

Le nouveau réseau du club

Ca y est, c'est parti ! Réalisation du 1er module du nouveau réseau du club AdR.

vue d'ensemble avec bandeau

Le réseau actuel après avoir évolué et progressé en taille et en technique, est arrivé à sa limite. En effet, sur cette réalisation nous avions travaillé au jour le jour, sans plan d'ensemble. Nous avions beaucoup expérimenté. Il avait été envisagé de le refaire "par tranche", et de remplacer un à un les modules obsolètes. Mais certaines solutions techniques retenues "à l'époque" ne ne nous conviennent plus.

Finalement nous repartons avec une page blanche. Après de nombreuses soirées de réunions d'échange et de réflexion, et plusieurs tracés de plans, on passe à la réalisation du premier prototype de module. Nous voulions une version "tout en un". En effet, le réseau actuel nécessite  beaucoup de manipulations lors du montage. Certains modules et autres caisses de transport sont aussi très lourds et/ou trop grands. De plus, trop de vis différentes compliquaient l'assemblage.

Jean Claude a fait un plan papier, et réalisé un belle maquette en carton. J'ai repris tout ca sous forme de CAO :

caisson droit 140A partir de ce plan, nous sommes partis chez le fournisseur pour nous faire découper les différentes pièces de ce puzzle. Cela permet de gagner du temps et d'avoir des pièces assez précises.

les paneaux prédécoupésSur cette photos on voit les douilles d'assemblages entre les modules. Nous avons réduit la structure contre-plaqué au strict minimum et remplacé la surface par une plaque de polystyrène extrudé contre-collé. Cela permet d'augmenter la rigidité tout en réduisant le poids.

presse de collageJ'ai du improviser une presse pour coller le panneaux à l'aide d'une colle forte multi-matériaux. 24 heures de séchage. Pour le moment le résultat poids/rigidité est remarquable. le 1er module de 140 x 62 est donc fait.

vue de profilPuis décors de fond, plafond et bandeau viennent compléter l'assemblage. Le sous-ensemble décors de fond reste démontable pour permettre à notre artiste Patrice Hamm de le peindre d'une part, et d'autre part pour pouvoir accéder plus librement lors de la construction et des futurs dépannages sur les modules.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

détail renfort de consoleDes équerres métalliques assurent le report de charge et permettent le démontage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne manque plus que la paroi avant que l'on replie pour le transport.

vue avant panneau ouvertUne charnière de type "corde à piano" assure la liaison au module.

profil panneau ouvertPanneau avant en position ouverte...

profil panneau fermé... et en position fermée

verouillage panneau AV

Détail du verrouillage de la paroi avant sur le bandeau. J'utilise les memes vis que celles qui feront la liaison inter-module

 

 

Voilà où j'en suis à ce jour. Comme je n'ai pas encore fait d'images des pieds éscamotables, je vous en parlerai la prochaine fois. (à suivre !)

 

Posté par dhampele à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juillet 2016

Sortie Sauschwänzle-Bahn

SAMEDI 23 JUILLET 2016 :

Sortie avec le club "les Amis du rail" en Allemagne, au chemin de fer touristique Sauschwänzlebahn (http://www.sauschwaenzlebahn.de/home.html)

Nous avions établi notre campement au bord de la voie, d'où l'on pouvait voir passer 4 fois le même train !

campement au bord de la voie

Cette ancienne voie stratégique militaire présente une multitude de ponts et de tunnels. Le tracé de la voie, avec un tunnel hélicoïdal et de multiples boucles, a donné le nom à ce chemin de fer : Sauschwänzlebahn = en forme de "queue de cochon"

pont + loco + fleurs

Au courant de la journée, les trains se succèdent. Deux machines à vapeur en service aujourd'hui. Une loco-tender de type BB262

locotender 141

Et une plus "grosse", une 150 à tender de type BR 50 2988

BR 50

La météo a été clémente durant notre séjour. La pluie est tombée après notre départ.... Sur le trajet retour, nous avons fait étape à Hausach. Dans un ancien supermarché est exposé un super réseau HO. A voir ou à revoir - http://www.schwarzwald-modell-bahn.de/frameset.php (cette réalisation me fait toujours autant rêver... !)

Nous avons passé une superbe journée et partagé un repas autour de notre passion : le train et le "petit train"

Posté par dhampele à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2016

Expo Reichshoffen 2016

vue ensemble a gauche

 

Durant le week-end de Pâque, nous avons été invités à participer à l'exposition de modélisme de Reichshoffen. Cela a été l'occasion de présenter les modules réalisés avec la participation des élèves du collège de Reichshoffen. C'était la première présentation de cette configuration. Nous avons monté samedi matin avec le soutien de plusieurs membres du club "Les Amis du Rail 67".

La mise en route a révélé 2 problèmes. Tout d'abord, un court-circuit franc sur les rails.... Après une recherche ( et quelques doutes !!! ), j'ai localisé la malfaçon : un reste de cuivre mal fraisé sur une plaquette de raccord de rail, à la jonction du nouveau module courbe grand rayon. Puis un problème de rétro-signalisation : une double alimentation d'un secteur. En fait, j'avais oublié de faire une coupure dans un rail...

Mais finalement tout est rentré dans l'ordre. Et j'ai pu faire circuler jusqu'à 12 trains. La seule limite était la puissance électrique disponible : IB Com + 2 booster Power 3 (donc 9,5 A). Comme j'aime bien rouler avec des grands trains, un partie des ampères est "grillée" par les roues graphitées pour la rétro-signalisation. Il me reste encore 2 boosters de réserve. J'envisage de reconstruire un pupitre d'alimentation, sur lequel les alimentations supplémentaires auront leur place. Encore du travail en perspective...

 

vue de droite en longJ'ai pu adapter provisoirement des anciens décors de fond. Nous travaillons actuellement à la réalisation de nouveaux fonds. Un rack de transport est également à l'étude....

chantier RolaIci, une vue de la partie ferroutage en construction. Il faudra faire des épures de ciculation pour les parkings, avant de fraiser définitivement la position des fils de guidage. Sur ce module, il reste aussi à faire tout le cablage de commande du car-system.

PC 2 ecransLe nouvel écran complémentaire est très agréable, et permet de mieux utiliser le logiciel - gain de temps et de fonctionnalité. On s'y fait tres vite. Et on se demande comment on a pu faire sans... A chaque sortie nous découvrons encore de nouvelles fonctions sur le logiciel de pilotage. Prochaine étape : integrer la circulation des camions dans le win-digipet !

 

Nathalie surveille les trainsNathalie a assuré avec moi la "permanence" dimanche et lundi. Il faut non seulement surveiller les trains et les camions, mais aussi les "petits" visiteurs et les rappeler à l'ordre (bon, parfois les grands aussi). Et toujours, et encore, répondre à même question : les camions, comment ça marche ?

 

pont + galerieCertains modules sont déjà bien décorés. Il faut remercier Patrice Hamm, qui a bien encadré nos élèves du collège. Nous utilisons ici tous les avantages d'un réseau modulaire. Adapter la configuration à l'espace disponible. Travailler individuellement sur chaque module. Rajouter chaque année un/des nouveaux modules. Les décors eux-mêmes restent interchangeable sur certains modules. Il existe une interface pour raccorder le réseau du collège à mon réseau privé, et ainsi obtenir une méga installation...

Le mot de Nathalie : Un beau week-end ( malgré le temps mitigé ) pour cette troisième participation, avec toujours la même ambiance chaleureuse et la grande tablée de midi aux repas gastronomiques ! Avec mon expérience de surveillance, je peux envisager une seconde carrière comme gardien de musée... Mais que c'est dur de ne pas s'endormir !

 

Posté par dhampele à 16:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 février 2016

Projet Collège - 2015/2016 (suite)

Je profite des vacances pour avancer la construction des modules. Je réalise cette année la gare marchandise esquissé l'année dernière. Plusieurs thèmes : ferroutage car-system, grue digitale pour transférer les marchandises du train sur les camions, terminal container (peut-être), parking et giratoire FALLER car-system....

Vue d'ensemble des 3 modules : les voies sont posées. Au prenier plan, le dispositif de ferroutage car-system. Il reste à faire tout le coté route avec les parkings à camions.

vue d'ensemble

Voici le faisceau d'entré : il faut penser à la future circulation dès la conception. Le réseau en "os de chien" nécessite une inversion de polarité pour passer de la voie impaire à la voie paire. Je pense même pouvoir l'automatiser avec WINDIGIPET. J'ai du prévoir le retournement de la rame de transport de camions. En effet, les véhicules car-system n'ont pas de marche arrière, la boucle permettra de tourner tout le train. Une fois remis à quai, les camions pourront quitter les wagons surbaissés.

vue d'ensemble de droite

La sortie de la gare marchandise, a glissé -en partie- sur le module pont. J'ai adapté à ce qui avait été fait l'année passée. Je n'ai pas voulu arracher et déplacer les feux que j'avais -vite fait- implanté pour réguler la circulation des trains.

vue de gauche + usine

J'ai sortie -pour voir- un ancienne maquette d'origine américaine. Une usine à étage de taille respectable. Ce kit m'inspire et j'aimerai la transformer en bâtiment décors de fond. A voir ... !

mise en place usine

La pose des voies a pu se faire assez rapidement, parce que j'avais beaucoup réfléchi et fait une multitude d'ésquisses et de plans. Et j'ai envisagé plusieurs scénarios de circulation. Par contre, le tracé des routes et des parkings est moins abouti. J'ai moins d'expérience pour les tracés complexes des car-system, et la place disponible est limitée. Il faudra savoir rester simple mais fonctionnel.

faiseau entrée + esquisse giratoire

 

Voila, un aperçu de l'avancement des travaux. Mais il reste encore beaucoup à faire. Je profite du montage complet dans le garage (du camping car => 7m) pour faire les actions qui nécessite des correspondances d'interface. Le câblage pourra se faire module, par module - A suivre !

Posté par dhampele à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2016

Projet Collège - 2015/2016 (suite)

Encore un nouveau module

La courbe grand rayon prend forme : j'avais commencé le châssis de ce module durant les vacances de Noël. Voilà à quoi ça ressemble aujourd'hui.

courbe grand rayon

La panoplie du poseur de rails: lime d'horloger, flux-décapant, pince "bloque rail"+ clé 6 pans, tournevis cruciforme + vis P, pince coupe-rail, fer à souder + étain de qualité.

outillage pose de rail

Comment obtenir un raccord fiable des rails entre les modules? A partir de la plaque brute époxi/cuivre à gauche, je "sculpte" à la Dremel les plaquettes. Elles seront vissées avec une cale en carton sur le support. Puis on soude le rail en l'alignant sur celui du module précédent - à l'aide d'une pince bloque-rail.

plaque brute

Et voilà à quoi ça ressemble une fois soudé. Il faudra encore peindre les imitations de traverses et ballaster.

plaquettes de jonction

Sur ce module la route car system poursuit son chemin. Un outil qui facilite grandement la pose des fil/guides sur les routes : la fraise à rainurer Faller car-system.

fraise à rainure

Ici, j'ai collé la voie en contre-plaqué sur un support en polystyrène extrudé. Ensuite on trace l'emplacement des 2 voies, on fraise les rainures, et on y place les fils du guidage. On fixe avec quelques gouttes de cyanolite.

tracé de la route

 

Puis on applique une fine couche de plâtre à la spatule de carrossier. Temps de séchage, suivi d'un ponçage. Ne pas oublier de tester : si vous ne voulez pas avoir de poussière de plâtre sur les roues de vos véhicules, pensez à passer un chiffon humide.

platre sur la route

 

Ensuite mise en peinture. J'ai l'habitude d'utiliser les produits Faller : cette peinture présente un état de surface intéressant pour le "gripp" des pneus des véhicules.

peinture faller

Voilà une nouvelle étape. Le projet avance... (à suivre)

Posté par dhampele à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2016

Expo Stetten - janvier 2016

C'était une super exposition avec de très belles réalisations. Il y avait certes quelques grands réseaux, mais surtout une majorité de réalisations plus petites dans l'esprit "show case". Le souci du détail et de la perfection en font, pour certaines, de véritables oeuvres d'art.

Il y a eu une fréquentation monstre, une affluence telle que je n'ai pas eu le temps de faire un reportage intégral ! A chaque fois que je faisais mine de quitter notre stand... une nouvelle vague de visiteurs arrivait. Voici cependant quelques images :

Un réseau d'inspiration américaine en N

 

amerique en N

Toujours à la recherche de bonnes idées : une boucle de retournement double voie à spirale hélicoïdale permettant de stocker de longs convois sur peu de place.

idée de boucle de retournement en N

Une grande réalisation m'a particulièrement tapé dans l'oeil : une énorme gare avec annexes, rotonde, et pont transbordeur. Tout était magnifiquement patiné, et chaque chose à sa place. Cela m'a fait rêver ... !

rotonde

Les grandes échelles permettent un super-détaillage impressionnant !

grande echelle

Le réseau des Amis du Rail vue de dessus.

Comme c'est une petite salle d'expo, nous étions très "juste" en dimensions : à la fin du montage, la boucle de retournement ne "rentrait" plus entre le module et la fenêtre, il a fallu riper toutes les parties déjà assemblées d'un coup... En faisant appel à nos voisins - chacun prend un pied - on a fait glisser l'ensemble de plus de 30 cm ! Un exploit de plus à notre actif, une première ! Après, tout s'est très bien passé : l'ajout des 4 zones d'arrets supplémentaires dans la coulisse et la prise en compte par l'ordinateur a marché du premier coup.

ADR vue dessus

Les différentes modifications - assemblages rigides des grandes boucles, vis de positionnement des routes car system, ... - ont payé : le fonctionnement est devenu tellement fiable que l'on finit par s'ennuyer derrière l'ordinateur ... ! Deux jours de circulation sans déraillement, ni sortie de route. Avec 4 trains courts, le dimanche nous avons fait circuler 10 rames sur notre circuit !

Franz et JC devant l'ordi

Sur cette vue on voit bien le peu de place disponible... L'accueil et l'organisation sur place ont été d'une qualité remarquable : boisson à volonté, repas copieux, et même un panier pique-nique fourni pour le retour. On a hâte de se faire ré-inviter !

peu de place

Pour résumer, cette manifestation restera un excellent souvenir à tous points de vue : super weekend,  bonne ambiance, installations d'une qualité remarquable,  artisans innovants et accessibles, enfin que du bonheur ! Cette exposition a lieu tout les ans début janvier. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tout les passionnés de modélisme ferroviaire qui peuvent se déplacer outre-Rhin ! Le déplacement ( 2 heures minimum par trajet) en vaut largement la chandelle... Ajoutez à celà les paysages magnifiques de la Foret-Noire sous la neige, et vous aurez les ingrédients d'une journée réussie et bien remplie.

ps : voir le lien => http://www.mec-stetten-donau.de/Ausstellung16.htm

Posté par dhampele à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]