Dany's Bähnel

La passion des trains depuis une trentaine d'années, le rendez vous du modélisme ferroviaire et des maquettes chez Dany Hampele en Alsace.

EXPOSITIONS - Saison 2017/2018

expo blog

 

1,2 avril 2017 expo Plobsheim (pour info)

Samedi 10 et dimanche 11 juin expo à Holtzheim  Patrice avec son réseau et Dany avec son réseau (à confirmer)

14,15 octobre 2017 expo Sedan (pour info)

4 et 5 novembre 2017 Les Amis du Rail expose à Achern (allemagne)

9 et 10 décembre 2017 Les Amis du Rail expose à Mulhlacker (Allemagne)

2018

17 et 18 mars 2018 Les Amis du Rail expose à Uberach

 

Posté par dhampele à 18:14 - Dernières Nouvelles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 juillet 2016

Sortie Sauschwänzle-Bahn

SAMEDI 23 JUILLET 2016 :

Sortie avec le club "les Amis du rail" en Allemagne, au chemin de fer touristique Sauschwänzlebahn (http://www.sauschwaenzlebahn.de/home.html)

Nous avions établi notre campement au bord de la voie, d'où l'on pouvait voir passer 4 fois le même train !

campement au bord de la voie

Cette ancienne voie stratégique militaire présente une multitude de ponts et de tunnels. Le tracé de la voie, avec un tunnel hélicoïdal et de multiples boucles, a donné le nom à ce chemin de fer : Sauschwänzlebahn = en forme de "queue de cochon"

pont + loco + fleurs

Au courant de la journée, les trains se succèdent. Deux machines à vapeur en service aujourd'hui. Une loco-tender de type BB262

locotender 141

Et une plus "grosse", une 150 à tender de type BR 50 2988

BR 50

La météo a été clémente durant notre séjour. La pluie est tombée après notre départ.... Sur le trajet retour, nous avons fait étape à Hausach. Dans un ancien supermarché est exposé un super réseau HO. A voir ou à revoir - http://www.schwarzwald-modell-bahn.de/frameset.php (cette réalisation me fait toujours autant rêver... !)

Nous avons passé une superbe journée et partagé un repas autour de notre passion : le train et le "petit train"

Posté par dhampele à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2016

Expo Reichshoffen 2016

vue ensemble a gauche

 

Durant le week-end de Pâque, nous avons été invités à participer à l'exposition de modélisme de Reichshoffen. Cela a été l'occasion de présenter les modules réalisés avec la participation des élèves du collège de Reichshoffen. C'était la première présentation de cette configuration. Nous avons monté samedi matin avec le soutien de plusieurs membres du club "Les Amis du Rail 67".

La mise en route a révélé 2 problèmes. Tout d'abord, un court-circuit franc sur les rails.... Après une recherche ( et quelques doutes !!! ), j'ai localisé la malfaçon : un reste de cuivre mal fraisé sur une plaquette de raccord de rail, à la jonction du nouveau module courbe grand rayon. Puis un problème de rétro-signalisation : une double alimentation d'un secteur. En fait, j'avais oublié de faire une coupure dans un rail...

Mais finalement tout est rentré dans l'ordre. Et j'ai pu faire circuler jusqu'à 12 trains. La seule limite était la puissance électrique disponible : IB Com + 2 booster Power 3 (donc 9,5 A). Comme j'aime bien rouler avec des grands trains, un partie des ampères est "grillée" par les roues graphitées pour la rétro-signalisation. Il me reste encore 2 boosters de réserve. J'envisage de reconstruire un pupitre d'alimentation, sur lequel les alimentations supplémentaires auront leur place. Encore du travail en perspective...

 

vue de droite en longJ'ai pu adapter provisoirement des anciens décors de fond. Nous travaillons actuellement à la réalisation de nouveaux fonds. Un rack de transport est également à l'étude....

chantier RolaIci, une vue de la partie ferroutage en construction. Il faudra faire des épures de ciculation pour les parkings, avant de fraiser définitivement la position des fils de guidage. Sur ce module, il reste aussi à faire tout le cablage de commande du car-system.

PC 2 ecransLe nouvel écran complémentaire est très agréable, et permet de mieux utiliser le logiciel - gain de temps et de fonctionnalité. On s'y fait tres vite. Et on se demande comment on a pu faire sans... A chaque sortie nous découvrons encore de nouvelles fonctions sur le logiciel de pilotage. Prochaine étape : integrer la circulation des camions dans le win-digipet !

 

Nathalie surveille les trainsNathalie a assuré avec moi la "permanence" dimanche et lundi. Il faut non seulement surveiller les trains et les camions, mais aussi les "petits" visiteurs et les rappeler à l'ordre (bon, parfois les grands aussi). Et toujours, et encore, répondre à même question : les camions, comment ça marche ?

 

pont + galerieCertains modules sont déjà bien décorés. Il faut remercier Patrice Hamm, qui a bien encadré nos élèves du collège. Nous utilisons ici tous les avantages d'un réseau modulaire. Adapter la configuration à l'espace disponible. Travailler individuellement sur chaque module. Rajouter chaque année un/des nouveaux modules. Les décors eux-mêmes restent interchangeable sur certains modules. Il existe une interface pour raccorder le réseau du collège à mon réseau privé, et ainsi obtenir une méga installation...

Le mot de Nathalie : Un beau week-end ( malgré le temps mitigé ) pour cette troisième participation, avec toujours la même ambiance chaleureuse et la grande tablée de midi aux repas gastronomiques ! Avec mon expérience de surveillance, je peux envisager une seconde carrière comme gardien de musée... Mais que c'est dur de ne pas s'endormir !

 

Posté par dhampele à 16:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 février 2016

Projet Collège - 2015/2016 (suite)

Je profite des vacances pour avancer la construction des modules. Je réalise cette année la gare marchandise esquissé l'année dernière. Plusieurs thèmes : ferroutage car-system, grue digitale pour transférer les marchandises du train sur les camions, terminal container (peut-être), parking et giratoire FALLER car-system....

Vue d'ensemble des 3 modules : les voies sont posées. Au prenier plan, le dispositif de ferroutage car-system. Il reste à faire tout le coté route avec les parkings à camions.

vue d'ensemble

Voici le faisceau d'entré : il faut penser à la future circulation dès la conception. Le réseau en "os de chien" nécessite une inversion de polarité pour passer de la voie impaire à la voie paire. Je pense même pouvoir l'automatiser avec WINDIGIPET. J'ai du prévoir le retournement de la rame de transport de camions. En effet, les véhicules car-system n'ont pas de marche arrière, la boucle permettra de tourner tout le train. Une fois remis à quai, les camions pourront quitter les wagons surbaissés.

vue d'ensemble de droite

La sortie de la gare marchandise, a glissé -en partie- sur le module pont. J'ai adapté à ce qui avait été fait l'année passée. Je n'ai pas voulu arracher et déplacer les feux que j'avais -vite fait- implanté pour réguler la circulation des trains.

vue de gauche + usine

J'ai sortie -pour voir- un ancienne maquette d'origine américaine. Une usine à étage de taille respectable. Ce kit m'inspire et j'aimerai la transformer en bâtiment décors de fond. A voir ... !

mise en place usine

La pose des voies a pu se faire assez rapidement, parce que j'avais beaucoup réfléchi et fait une multitude d'ésquisses et de plans. Et j'ai envisagé plusieurs scénarios de circulation. Par contre, le tracé des routes et des parkings est moins abouti. J'ai moins d'expérience pour les tracés complexes des car-system, et la place disponible est limitée. Il faudra savoir rester simple mais fonctionnel.

faiseau entrée + esquisse giratoire

 

Voila, un aperçu de l'avancement des travaux. Mais il reste encore beaucoup à faire. Je profite du montage complet dans le garage (du camping car => 7m) pour faire les actions qui nécessite des correspondances d'interface. Le câblage pourra se faire module, par module - A suivre !

Posté par dhampele à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2016

Projet Collège - 2015/2016 (suite)

Encore un nouveau module

La courbe grand rayon prend forme : j'avais commencé le châssis de ce module durant les vacances de Noël. Voilà à quoi ça ressemble aujourd'hui.

courbe grand rayon

La panoplie du poseur de rails: lime d'horloger, flux-décapant, pince "bloque rail"+ clé 6 pans, tournevis cruciforme + vis P, pince coupe-rail, fer à souder + étain de qualité.

outillage pose de rail

Comment obtenir un raccord fiable des rails entre les modules? A partir de la plaque brute époxi/cuivre à gauche, je "sculpte" à la Dremel les plaquettes. Elles seront vissées avec une cale en carton sur le support. Puis on soude le rail en l'alignant sur celui du module précédent - à l'aide d'une pince bloque-rail.

plaque brute

Et voilà à quoi ça ressemble une fois soudé. Il faudra encore peindre les imitations de traverses et ballaster.

plaquettes de jonction

Sur ce module la route car system poursuit son chemin. Un outil qui facilite grandement la pose des fil/guides sur les routes : la fraise à rainurer Faller car-system.

fraise à rainure

Ici, j'ai collé la voie en contre-plaqué sur un support en polystyrène extrudé. Ensuite on trace l'emplacement des 2 voies, on fraise les rainures, et on y place les fils du guidage. On fixe avec quelques gouttes de cyanolite.

tracé de la route

 

Puis on applique une fine couche de plâtre à la spatule de carrossier. Temps de séchage, suivi d'un ponçage. Ne pas oublier de tester : si vous ne voulez pas avoir de poussière de plâtre sur les roues de vos véhicules, pensez à passer un chiffon humide.

platre sur la route

 

Ensuite mise en peinture. J'ai l'habitude d'utiliser les produits Faller : cette peinture présente un état de surface intéressant pour le "gripp" des pneus des véhicules.

peinture faller

Voilà une nouvelle étape. Le projet avance... (à suivre)

Posté par dhampele à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2016

Expo Stetten - janvier 2016

C'était une super exposition avec de très belles réalisations. Il y avait certes quelques grands réseaux, mais surtout une majorité de réalisations plus petites dans l'esprit "show case". Le souci du détail et de la perfection en font, pour certaines, de véritables oeuvres d'art.

Il y a eu une fréquentation monstre, une affluence telle que je n'ai pas eu le temps de faire un reportage intégral ! A chaque fois que je faisais mine de quitter notre stand... une nouvelle vague de visiteurs arrivait. Voici cependant quelques images :

Un réseau d'inspiration américaine en N

 

amerique en N

Toujours à la recherche de bonnes idées : une boucle de retournement double voie à spirale hélicoïdale permettant de stocker de longs convois sur peu de place.

idée de boucle de retournement en N

Une grande réalisation m'a particulièrement tapé dans l'oeil : une énorme gare avec annexes, rotonde, et pont transbordeur. Tout était magnifiquement patiné, et chaque chose à sa place. Cela m'a fait rêver ... !

rotonde

Les grandes échelles permettent un super-détaillage impressionnant !

grande echelle

Le réseau des Amis du Rail vue de dessus.

Comme c'est une petite salle d'expo, nous étions très "juste" en dimensions : à la fin du montage, la boucle de retournement ne "rentrait" plus entre le module et la fenêtre, il a fallu riper toutes les parties déjà assemblées d'un coup... En faisant appel à nos voisins - chacun prend un pied - on a fait glisser l'ensemble de plus de 30 cm ! Un exploit de plus à notre actif, une première ! Après, tout s'est très bien passé : l'ajout des 4 zones d'arrets supplémentaires dans la coulisse et la prise en compte par l'ordinateur a marché du premier coup.

ADR vue dessus

Les différentes modifications - assemblages rigides des grandes boucles, vis de positionnement des routes car system, ... - ont payé : le fonctionnement est devenu tellement fiable que l'on finit par s'ennuyer derrière l'ordinateur ... ! Deux jours de circulation sans déraillement, ni sortie de route. Avec 4 trains courts, le dimanche nous avons fait circuler 10 rames sur notre circuit !

Franz et JC devant l'ordi

Sur cette vue on voit bien le peu de place disponible... L'accueil et l'organisation sur place ont été d'une qualité remarquable : boisson à volonté, repas copieux, et même un panier pique-nique fourni pour le retour. On a hâte de se faire ré-inviter !

peu de place

Pour résumer, cette manifestation restera un excellent souvenir à tous points de vue : super weekend,  bonne ambiance, installations d'une qualité remarquable,  artisans innovants et accessibles, enfin que du bonheur ! Cette exposition a lieu tout les ans début janvier. Un rendez-vous à ne pas manquer pour tout les passionnés de modélisme ferroviaire qui peuvent se déplacer outre-Rhin ! Le déplacement ( 2 heures minimum par trajet) en vaut largement la chandelle... Ajoutez à celà les paysages magnifiques de la Foret-Noire sous la neige, et vous aurez les ingrédients d'une journée réussie et bien remplie.

ps : voir le lien => http://www.mec-stetten-donau.de/Ausstellung16.htm

Posté par dhampele à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2016

Projet Collège - 2015/2016 (suite)

Modification et adaptation de la boucle simple : j'ai pu réutiliser plusieurs modules existants, et réaliser un module de transition. Cela a permis de mettre en place 2 secteurs d'arret.

Voici un zoom sur le secteur concerné : le nouveau module en violet.

modif boucle

Après la la vue 3D, voici le résultat en "vrai"....

adaptation boucle

Une vue proche de l'angle de la vue de la DAO.

modif boucle-essai ordi

Pour vérifier les câblages et la rétro-signalisation, j'ai raccordé l'ordi : tout fonctionne comme prévu. Le plan Win-Digipet est conforme à cette partie.

test de la rétrosignalisation

J'ai la possibilité de brancher n'importe quel module : il suffit de brancher sur la fiche inter-module et de raccorder sur une prise loconet pour la rétro-signalisation.

branchement ordiVoila, le chantier "Projet Reicho 2016" avance. (à suivre !)

Posté par dhampele à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2016

Projet Collège - 2015/2016

Comme les années passées, nous reprenons la construction du réseau modulaire au collège Dolto de Reichshoffen. Nous complètons les modules existants par quelques nouveaux :

  • une courbe grand rayon
  • un pont routier (car system) sur la rivière en complément du pont métallique ferroviaire
  • une reprise des trois modules avec voies d'évitement débuté l'année passée
  • la modification de la boucle de retournement droite avec la réalisation d'un nouveau raccord "trapèze"
  • une extension de la routes car system avec un giratoire et un projet de ferroutage

Une vue de dessus et une vue 3D permettent de se faire une idée de l'èvolution :

projet collège Dolto 2015-16 + raccords angles-vue dessus

projet collège Dolto 2015-16 + raccords angles

Le module pont routier : j'ai profité des congés pour commencer le module pont routier

pont route ossature

Voici l'emplacement de que comblera le module pont route

emplacement pont

le module en place vue par l'arrière...

module pont mise en place... et puis vue par l'avant

pont vue avant

J'ai aussi pu commencer le module courbe "à grand rayon"- bientôt les premières photos ( à suivre )

Posté par dhampele à 22:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2015

Comment transformer des locos 3 rails Märklin en 2 rails digital.

Par la présente, je commence une nouvelle série : comment transformer des locos 3 rails Märklin en 2 rails digital. Il y a plusieurs cas possibles.

D'abord un peu d'histoire : autrefois certains modèles Märklin étaient commercialisés en versions 2 rails sous l'appellation "HAMO". Donc pour ces versions, il existe des essieux isolés.

Plus tard, Märklin reprend la marque Trix et distribue des versions 2 rails sous cette enseigne. Mais le choix reste limité. Pourtant plusieurs belles versions de locos SNCF ne restent disponibles qu'en 3 rails.

Actuellement dans la série des locomotives TRAXX et Hercules, il existe des versions intéressantes. Comme ces machines bon marché ont des essieux avec des axes en plastique, il est très facile de les transformer.

 

Digital : ma centrale Uhlenbrock permettant de commander les décodeurs au format DCC mais aussi Motorola, il est possible de garder les décodeurs Märklin. Mais il est préférable de passer en DCC. Et de remplacer sur les anciens moteurs, le rotor 3 pôles par un 5 pôles. Je détaillerai les différentes possibilités.

 

Cas numéros 1 : BB 22403 Infra.C'est un modèle (actuel) issu d'une boite de départ. Sur cette locomotive, je peux garder tout l'équipement digital. Märklin estampille cette machine avec un pictogramme "SOUND". Par la fonction F1 elle fait TUT TUT ... ! (mais c'est tout)

 

loco remontée

 

 

 

Voici les pièces à remplacer sur ce modèle : 2 essieux moteurs (362820, 362850), une prise de courant (227310), un frotteur de masse (221310) et 1 bogie porteur complet (362800).

pièces 2 rail Märklin

 

 

Il faut désosser la partie mécanique de la loco. On remonte l'ensemble avec les nouvelles pièces. Je supprime l'attelage sur la face avant, et prévois un attelage conducteur sur l'arrière.

bogie porteur

 

 

Une action délicate : prendre un tournevis plat comme levier pour extraire les roues motrices

extraire les essieux 3 rail

Il faut prendre des précautions pour le remontage des essieux moteurs : utiliser une presse ou un étau de précision.

presser les essieux moteurs

Penser à graisser les pièces tournantes, remonter l'ensemble et tester.

 

Cas numéros 2 : "nez cassé" NS 1657

C'est un modèle que j'ai aquis déjà transformé 2 rails type HAMO. Il faut donc digitaliser cette locomotive.

vue loco origine

 

Voila à quoi ressemble la loco démontée

loco en pieces

Il faudra entièrement reconcevoir le circuit électrique. J'ai réalisé un platine de raccordement qui servira aussi de support pour le décodeur ESU.

début cablage  support décodeur

Remplacer les ampoules d'origine 16V par des 24V, ou ajuster le valeur de sortie du décodeur.

vue coté decodeur

 

Paramétrer le décodeur pour un moteur à rotor à 3 pôles et aimant permanent (voir les valeurs dans la notice ESU), et tester la loco sur le banc d'essai. Comme la prise de courant ne se fait que que sur 2 roues, je rajouterai un attelage VIESSMANN 5048 pour ajouter un wagon prise de courant. Je détaillerai ces wagons capteurs de courant dans une prochaine publication.

banc d'éssais

 

Posté par dhampele à 23:15 - Dernières Nouvelles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2015

Histoire de "joint"... enfin de joint de cullasse !

organisation du chantier

Aujourd'hui, je voudrais vous donner des nouvelles du fourgon Sprinter. Pendant plusieurs semaines j'ai observé un nuage se former derrière le camion à chaque accélération. Après avoir constaté que cette émission devenait de plus en plus importante, il a fallu se résoudre à déposer la culasse "pour voir". Cela a été une action de grande envergure, il a fallu démonter toute la face avant. Heureusement je dispose d'une bonne notice (en allemand), pour démonter dans l'ordre. J'ai aussi du fabriquer quelques petits outils et autres extracteurs...

le bas moteur

Après une journée de démontage, j'ai trouvé un joint de culasse partiellement grillé.

les pistonsExtraire les injecteurs n'a pas été une mince affaire. J'ai réussi à en démonter 4 sur 5. Le dernier a du être arraché par le spécialiste.

culasse nue vue de dessus

Après un diagnostic chez Mercedes Bühl (Allemagne), j'ai pu faire rectifier la culasse chez un spécialiste à Offenburg.

culasse rectifiéeJ'ai fait refaire les injecteurs par un service Bosch, commandé de nouveaux poussoirs hydrauliques, remplacé les vis de culasse et, bien sur, monté un nouveau joint de culasse.

pipes admission et echappementUn autre problème se situait au niveau du collecteur d'admission : il était entièrement colmaté par de la calamine. J'ai du brûler le dépôt au chalumeau et dégager le reste à la brosse métallique

turbot GarrettIci une image du turbo de marque GARRETT. C'est le fameux "booster" des moteurs diesels. Pour avoir du rouler avec le Sprinter avec le turbo en panne, je peux affirmer que c'est ce "petit accessoire" qui donne la puissance. Sans turbo tu changes tout le temps de vitesse et tu rétrogrades dans toutes les cotes...

Ce fut une chantier assez ambitieux, avec quelques moments de doute et d'hésitations.... Merci à tous ceux qui m'ont soutenu avec leurs conseils et leurs encouragements.

En conclusion : le camion est reparti de plus belle pour les prochains 200 000 km. Il a gagné en reprise, et sa consommation a chuté d'un litre aux cents et se situe entre 8 et 9 litres.

 

Posté par dhampele à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]